Passer la conduite en candidat libre

Dans l'esprit de tous, pour passer le permis de conduire, il faut prendre un certain nombre d'heures de cours dans une auto-école puis passer l'examen lorsque l'école l'a décidé. Inscription à l'auto-école, suivie de cours et inscription à l'examen, tout cela a un coût et donne lieu à un permis de conduire assez onéreux. Pourtant, ce que l'on ne sait pas, c'est qu'il est possible de présenter le permis de conduire en candidat libre, une pratique qui peut vous rapporter jusqu'à 30 % du prix d'un permis classique ! Comment ça fonctionne exactement ?

Préparer la conduite

Pour vous entraîner à conduire, vous devez respecter un certain nombre de règles. Pas question en effet de pratiquer comme nos grands-pères la conduite sauvage et de venir, le jour de l'examen avec sa propre voiture, pour en repartir avec le petit papier et toujours la même voiture. Si vous pouvez vous passer d'un vrai moniteur de conduite, il existe un certain nombre de règles de sécurité qu'il faut absolument appliquer.

De votre côté, vous devez être âgé d'au moins 18 ans et avoir validé votre examen du Code de la route.

Le véhicule de conduite

Tout comme dans une auto-école, vous devez conduire un véhicule spécialement équipé pour la conduite accompagnée. Cela signifie que votre voiture doit présenter un rétroviseur central passager, des pédales de conduite à la place du passager, un double rétroviseur à droite, des doubles commandes d'allumage des feux et d'avertisseur sonore. N'ayez pas d'inquiétude, nul besoin de modifier une vraie voiture, il existe des véhicules spécialement conçus pour se destiner à cette opération. Vous pouvez ainsi bénéficier de la location d'une voiture à double commande pour un forfait de 20 ou 30 heures + votre présentation à au centre d'examen.

L'accompagnateur

Vous devez être obligatoirement accompagné par une personne définie, répondant aux critères de la loi. Cet accompagnant doit être titulaire du permis B depuis au moins 5 ans en continu. Il ne devra, durant ces 5 ans, n'avoir fait l'objet d'aucune suspension ou annulation de permis.

Pour être autorisé à prendre la place du passager dans un véhicule d'apprentissage, l'accompagnateur devra être titulaire d'une attestation spéciale d'accompagnateur, à la place du moniteur.

Enfin, en aucun cas cet accompagnateur n'aura le droit de demander, d'une quelconque manière, à être rétribué pour ce service.

L'assurance

Vous devez posséder, dans votre véhicule de conduite supervisée, une attestation de l'assurance de la voiture et de ses passagers, ainsi qu'un certificat d'immatriculation et un exemplaire de constat à l'amiable, sans quoi vous ne pouvez être autorisé à conduire.

Où peut-on rouler ?

Vous avez le droit de rouler sur le réseau routier, dans un premier temps. Par la suite, lorsque vous serez plus à l'aise au volant du véhicule, vous aurez le droit de rouler sur le réseau autoroutier. Mais attention, il existe des endroits où vous n'avez pas le droit d'apprendre à conduire. Pour connaître ces parcours réservés, renseignez-vous auprès de votre mairie, si vous vous y rendez par ignorance, vous risquez une amende.

Les documents à fournir en cas de contrôle

Lorsque vous circulez, vous devez impérativement être capable de fournir votre autorisation à rouler sans permis, relative à votre apprentissage, ainsi que votre livret d'apprentissage. Ce dernier peut-être un livret papier ou prendre une forme dématérialisée, les 2 options sont possibles.
Notez qu'un livret d'apprentissage peut vous être fourni dans votre espace candidat.

L'inscription à l'examen du permis de conduire

Pour passer votre permis de conduire en candidat libre, vous devez absolument, en premier lieu, vous inscrire : pas question de rouler sans votre attestation. En effet, votre inscription, qui est gratuite, doit être faite à votre préfecture. Renseignez-vous car selon la ville où vous résidez, il se peut que l'on vous réclame une taxe sur le permis de conduire, en cas de succès à votre examen.

Les papiers d'inscription

Pour que votre demande d'inscription à la préfecture soit prise en compte, vous devez au préalable avoir déjà déposer votre dossier en préfecture. En retour vous recevez votre Cerfa 02 validé contenant votre numéro NEPH.

Avant de pouvoir passer l'épreuve pratique il faut impérativement avoir réussi l'épreuve théorique général (ETG). Ensuite vous devez envoyer un courrier demandant une place d'examen en préfecture.
Les demandes de renseignements sont à formuler auprès des services de l'État compétents (préfecture, DDT, DDTM ou DREIA-IF selon les départements).

La liste des documents à fournir dépend de votre situation. Dans votre espace candidat vous retrouvez l'intégralité des pièces à ajouter à votre demande de présentation, ainsi que vos cerfa pré-remplis.

Quand s'inscrire à l'examen ?

Il est primordial de vous inscrire à l'examen dès le début de votre travail. C'est en effet votre demande de participation à l'examen qui vous fournira l'attestation dont vous aurez besoin pour votre formation pratique. Vous n'avez pas le droit de commencer votre préparation à l'examen sans cette attestation.

Une fois l'attestation reçue, vous pouvez vous occuper de louer une voiture école. Il existe plusieurs compagnies qui louent un véhicule équipé contre votre attestation d'examen. Vous aurez alors un certificat de location prouvant que vous avez bien effectué vos 20 heures de pratique obligatoires. Vous pouvez, si vous le souhaitez par la suite, demander des heures supplémentaires. Votre loueur vous fournira son attestation d'assurance et d'immatriculation pour vos déplacements routiers.

Quel est le coût de l'opération ?

Votre permis de conduire en candidat libre coûte en moyenne 30 % moins cher qu'un permis via une auto-école. Vos 20 heures de location vous seront facturées au prix de 300 euros environ et votre location le jour de l'examen vous coûtera une centaine d'euros. Certains loueurs vous offrent 30 heures pour 400 euros avec gratuité d'examen.

Trouver votre véhicule adapté

De nombreuses agences sont aujourd'hui spécialisées dans la location de véhicule auto-école pour un permis en candidat libre avec conduite supervisée. Selon votre région, vous trouverez facilement un loueur de véhicule double commande et autres compagnies qui pratiquent dans votre zone. Munissez-vous de votre attestation d'inscription et des garanties de votre accompagnant pour contracter la location d'un véhicule auto-école.

Ce que vous devez maîtriser

Lorsque vous décidez de passer votre permis en candidat libre, vous devez vous assurer de savoir exactement ce sur quoi vous allez être évalué. Prenez soin d'acheter dans une auto-école ou en format numérique votre livret d'apprentissage et de bien le lire. C'est lui qui vous permettra de vérifier que vous validez convenablement les compétences.

Vous devrez maîtriser votre véhicule à allure lente et modérée sans trafic.

Ensuite, vous devez être capable de rouler au bon endroit sur la chaussée, de changer de direction ou de circuler à une intersection. Dans votre livret, vous trouverez un certain nombre de manœuvres que vous devrez également maîtriser, ainsi que des points théoriques et pratiques concernant la mécanique de base d'une voiture.

Le jour de l'examen

Lorsque vous vous inscrivez à la préfecture pour passer votre permis de conduire en candidat libre, vous êtes placé sur une liste d'attente pour la date de votre examen. Aujourd'hui, grâce à la loi Macron, il n'y a pas de délais supérieurs pour les candidats libres par rapport aux élèves qui apprennent dans une structure auto-école comme c'était le cas avant 2016. Cela réduit considérablement votre attente. Vous recevrez 3 semaines à l'avance votre convocation à l'examen, ce qui vous laisse le temps de finir de vous préparer avec sérénité.

Le jour de l'examen, pensez à emporter avec vous les pièces suivantes qui vous seront demandées :

  • Votre pièce d'identité
  • La convocation à l'examen
  • Votre formulaire Cerfa 02
  • Votre livret d'apprentissage en format papier ou dématérialisé
  • Les attestations d'assurance et d'immatriculation du véhicule que vous utilisez pour l'examen

 
Le jour J, rendez-vous dans votre centre d'examen pour rencontrer l'inspecteur qui sera chargé de vous évaluer. Pensez à vous détendre et à pratiquer comme vous le faisiez en situation de conduite accompagnée. Vous connaissez le parcours de base, seul votre itinéraire change. Vous saurez vous adapter facilement à ce nouvel itinéraire si vous vous êtes convenablement préparé. Ne vous laissez pas distraire et faites-vous confiance. Tâchez de bien écouter votre inspecteur le jour de l'examen, afin qu'il n'ait pas besoin de répéter ses consignes.

Il est important que vous connaissiez le barème des points sur lesquels vous allez être évalué. Ce barème de 31 points, dont vous devez en valider 20, hors fautes éliminatoires, est disponible de manière détaillée sur de nombreux sites mais en voici le résumé.

2 pointspour votre installation dans la voiture.
3 pointspour les vérifications intérieures et extérieures
3 pointspour votre habileté à manipuler les commandes
3 pointspour votre prise d'informations devant, par les rétroviseurs et dans l'angle mort
3 pointspour votre allure
3 pointspour le respect du Code de la route
3 pointspour la communication avec les autres usagers (phares, clignotant, signe de la main…)
3 pointspour votre position sur la chaussée
3 pointspour votre prise de décision en fonction de la situation
3 pointspour le respect des espaces de sécurité entre les usagers en fonction de la situation
2 pointsvous sont offerts pour votre courtoisie et votre conduite éco responsable

Votre examinateur s'attachera à vérifier que vous êtes capable de rouler de manière détendue dans des conditions normales de circulation et dans une agglomération.

Enfin, vous serez interrogé sur des situations particulières qui peuvent être la prise d'un rond-point, la circulation sur autoroute, le dépassement, le créneau, marche arrière en ligne droite ou en courbe… des manœuvres simples mais primordiales. C'est l'inspecteur qui choisira la première manœuvre, à vous de choisir la seconde.

Dans chaque partie, vous pouvez obtenir 1, 2 ou 3 points, selon votre pratique. En cas de fautes éliminatoires, en revanche, vous devrez repasser l'examen.

Et après : votre résultat ?

Il y a 2 cas à considérer : soit vous avez réussi l'examen, soit vous l'avez raté. Dans tous les cas, vous serez informé de votre résultat 2 jours après votre examen sur le site de la securite-routiere.gouv.fr à l'aide de votre numéro de dossier et de vos informations personnelles. En cas d'échec, ne vous découragez pas et reprenez contact immédiatement avec la préfecture afin de demander une nouvelle date de présentation à l'examen pratique. Nous vous conseillons de repasser l'examen rapidement afin de ne pas vous laisser décourager ou de perdre le bénéfice de vos leçons récentes. Vous n'avez toujours pas besoin de payer pour cela. Sachez que rien ne vous oblige à prendre des cours supplémentaires. Toutefois, cela est fortement conseillé car votre examinateur a eu des points à reprendre, il serait nécessaire de les travailler avant votre nouvelle présentation pour éviter un nouvel échec.

Les délais sont en général plus courts lorsqu'il s'agit d'une seconde présentation, justement pour vous permettre de repasser l'examen rapidement.

En cas de succès, si vous n'avez pas reçu votre permis provisoire dans les 30 jours rendez-vous à la préfecture pour demander votre permis de conduire. vous devrez fournir votre formulaire Cerfa 02 afin qu'on vous l'échange contre votre vrai permis de conduire.

Selon votre région, vous devrez ou non payer une taxe sur le permis de conduire.

Législation et textes de référence



Avis, questions et commentaires :

  • 13/04/2017 à 10:10 Contrers Marcela

    Bonjour

    Je voudrais m'inscrire en tant que candidat libre pour l'examen de conduit.
    Mon code expire dans un mois. Je dois le repasser, pour cela j'ai choisi de le repasser a la poste a Poitiers.
    Par contre je voudrais passer mon permis a Niort, vue que a Poitiers je ne trouve pas des agences de location des voitures a double commande. Est-ce que c'est possible m'inscrire a la prefecture de Niort? une autre question, j'ai fait 39 h en auto ecole et 3 ans et demi de conduit supervise, est-ce qu'en attendant une date pour l'examen peux je continuer a faire ma conduite supervise?

    Cordialement

Ajouter votre commentaire
Passer la conduite en candidat libre

Ça pourrait vous intéresser

Échec au permis de conduire

Repasser le code de la route ou la conduite en candidat libre...

Permis AM (Ancien BSR)

Apprendre à conduire dès 14 ans !

Grille d'évaluation de l'examen du permis

Explication du barème des fautes de l'examen du permis de cond...