Comment conduire une voiture automatique - Le guide du débutant

Autrefois populaires auprès des conducteurs âgés et incapables de conduire une voiture manuelle, les voitures automatiques sont de plus en plus courantes.

Non seulement elles sont plus faciles (et moins stressantes) à conduire qu'une manuelle, dans certains cas, elles peuvent être meilleurs en consommation de carburant et moins coûteuses en entretien.

Cependant, si vous n’avez jamais conduit de voiture automatique, vous pouvez très bien prendre le volant et être totalement déconcerté par l’absence de pédale d’embrayage et par les nombreuses options offertes par le levier de vitesses.

Les automatiques ont un bel avenir, faisons un petit tour rapidement, pour vous aider à vous faire votre avis.

Avant de commencer

La plupart des boîtes de vitesses automatiques vous permettent de choisir entre différente lettre. Ce sont des abréviation anglaise pour : P (pour Park), R (reverse), N (neutral) et D (Drive).

 Boite manuelle vs boite automatique

  • Park (comme dans parking) ne doit être utilisé que lorsque vous êtes arrêté et que vous sortez de la voiture. Ceci « verrouille » la transmission, l'empêchant de rouler (mais vous devez quand même serrer le frein à main quand vous êtes garé).
  • Reverse (la marche arrière). Agit comme une marche arrière avec une boîte manuelle, et devrait être sélectionnée lorsque vous souhaitez conduire... en arrière.
  • Neutral (le point mort). Ne doit pas être sélectionné lors du déplacement - en roue libre - mais peut être utilisé (avec le frein à main) si vous êtes arrêté pendant une courte période.
  • Drive sélectionne automatiquement les rapports et permettra à la voiture d’avancer.

Certaines boîtes de vitesses automatiques vous donneront également la possibilité de sélectionner le premier ou le deuxième rapport. Cela vous aidera dans les situations où vous souhaitez utiliser la boîte de vitesses pour réduire votre vitesse, par exemple pour descendre une pente raide.

Le fait d’avoir cette option permet également de réduire les régimes et d’arrêter les roues de tourner lorsque vous vous avancer dans certaines situations.

Par exemple, en cas de neige ou de verglas, il est parfois conseillé de passer en deuxième vitesse pour empêcher les roues de déraper si la chaussée est particulièrement glissante. Toutefois, certains modèles automatiques ont un « mode hiver » dédié à ce genre de manoeuvre.

D'autres automatiques vous permettront de sélectionner manuellement n'importe quel rapport, à l'aide du sélecteur ou des commandes montées derrière le volant. Cela permet au conducteur plus de contrôle sur la façon dont la voiture monte et descend ses rapports.

C’est ce que certains conducteurs préfèrent, cela correspond mieux à leur style de conduite et leur donne plus de contrôle sur les performances de la voiture. Toutefois, plus vous conduisez de voitures manuelles et automatiques, plus vous en saurez sur les boîtes qui vous conviennent le mieux.

Comment conduire une automatique en quelques étapes simples

 Boite automatique

Bien que les boîtes de vitesses automatiques soient généralement très faciles à utiliser, la confusion arrive au moment du démarrage et de l’arrêt.

Lorsque vous montez dans une voiture avec une boîte de vitesses automatique, elle aurait dû être laissée sur la position « Park ».

Placez votre pied droit sur la pédale gauche (le frein) et abaissez, démarrez la voiture à l'aide de la clé ou du bouton de démarrage, et (le pied toujours sur le frein), déplacez le levier de vitesses sur "D" (si vous souhaitez avancer) ou “R” (si vous souhaitez reculer).

En levant le pied du frein, la plupart des véhicules automatiques « avanceront lentement », ce qui facilite le stationnement ou la circulation à basse vitesse.

Il vous faudra peut-être un peu plus de gaz si vous êtes sur une colline ou si vous souhaitez partir plus rapidement.

Une fois en mouvement, la boîte de vitesses sélectionne le rapport qui convient à la situation et effectue tout le travail difficile pour vous.

Lorsque vous avez terminé votre trajet et que la voiture est arrêtée, gardez le pied sur le frein, positionnez le levier sur “P”, coupez le contact et sortez de la voiture.

Les différents types de boîtes de vitesses automatiques

Bien que toute voiture qui change de vitesse sans que le conducteur ait à utiliser une pédale d’embrayage soit généralement considérée comme une automatique, il existe en fait un certain nombre de types différents de boîtes de vitesses automatiques.

Boîtes automatiques conventionnelles

Celles-ci utilisent un « convertisseur de couple » pour effectuer le travail de l’embrayage et sont plus raffinées que les autres boîtes automatiques, mais consomment plus de carburant que les boîtes manuelles.

Les voitures de luxe telles que le Range Rover et le Volvo XC90 sont proposées avec une transmission automatique conventionnelle, utilisant jusqu'à neuf vitesses.

Transmission à variation continue (CVT)

Les CVT sont populaires dans les voitures hybrides telles que la Toyota Prius, car elles éliminent les rouages au profit d'une courroie qui agit comme un rapport de transmission unique.

En plus d’être plus efficaces et plus fiables, elles permettent également une conduite plus en douceur, car la voiture n’a pas à passer d’une vitesse à l’autre.

L'inconvénient est une accélération plus lente que celle des autres boîtes de vitesses automatiques, et un bruit de moteur fort et tendu peut se produire si vous essayez de progresser rapidement.

Automatique à double embrayage

Ces types de boîtes de vitesses sont similaires à une boîte de vitesses automatique conventionnelle, mais deux embrayages (actionnés automatiquement) remplacent le convertisseur de couple.

Elles alignent les rapports en alternance, ce qui signifie que le prochain rapport est préparé et permet des changements de rapports rapides.

Elles sont populaires dans les voitures du groupe VW - de la boîte de vitesses DSG de la Volkswagen Golf au PDK de la marque Porsche.

Boites manuelles automatisées

Celles-ci ne sont plus aussi populaires qu’elles étaient, mais sont toujours utilisées dans des voitures moins chères telles que la Skoda Citigo.

Celles-ci agissent comme une manuelle normale, mais sélectionnent automatiquement les vitesses et actionnent l’embrayage à l’aide d’un ordinateur plutôt que d’une pédale.

L’inconvénient est qu’elles peuvent être un peu saccadées - comme une manuelle, il y a une petite pause pendant que le système cherche la vitesse suivante.

Quels sont les avantages des boîtes de vitesses automatiques ?

Bien que les boîtes de vitesses automatiques aient traditionnellement la réputation de nécessiter beaucoup d'entretien, elles sont plus fiables qu'elles ne l'étaient auparavant.

Elles réduisent également le risque de pièces défectueuses. Par exemple, si votre maîtrise de l’embrayage n’est pas parfaite, vous ne n'abimez pas l’embrayage dans une voiture automatique.

En plus d'être plus faciles à conduire, les versions automatiques de voitures peuvent en réalité être plus efficaces que leurs homologues manuelles.

Elles peuvent aussi être plus rapides. Beaucoup de transmissions à double embrayage, en particulier, peuvent changer de vitesse plus rapidement que l’être humain, ce qui permet d’économiser des dixièmes de seconde cruciales entre 0 et 100 km/h. Idéal pour une journée sur piste sportive.

Par exemple, saviez-vous que toutes les voitures de course en F1 sont équipées en automatique ? Bon, ce sont des boîtes séquentielles avec commande au volant (palettes de vitesse), n’empêche que l’embrayage a disparu !

Toutefois, les voitures automatiques coûtent généralement plus cher, ce qui ne plaidera pas en votre faveur si vous êtes un jeune conducteur faisant déjà face à des primes d’assurance élevées.

Puis-je conduire une manuelle avec un permis en automatique ?

Non. Si vous avez un permis de conduire automatique, vous ne pouvez conduire qu’une automatique.

Bien que cela limite le nombre de voitures que vous pouvez conduire, certaines personnes trouvent qu'il est plus facile d'apprendre et passent ensuite leur passerelle vers le permis B classique. Cela élimine de nombreux aspects de l'apprentissage de la conduite, comme le contrôle de l'embrayage et l'utilisation d’une pédale supplémentaire. Si vous êtes inscrit en auto-école, n'hésitez pas à en discuteur avec votre moniteur.

Toutefois, si vous avez un permis B classique, vous pouvez conduire à la fois les manuelles et les automatiques.




Avis, questions et commentaires :
Ajouter votre commentaire
Comment conduire une voiture automatique - Le guide du débutant

Ça pourrait vous intéresser

Apprentissage en conduite supervisée

La conduite supervisée est une variante de la conduite accompa...

Apprentissage anticipé de la conduite ou Conduite Accompagnée

L’apprentissage en « conduite accompagnée » permet d’accéder a...